twitter facebook chevron-right
Assemblée nationale

François de Rugy remplace Nicolas Hulot au gouvernement

Le président de l'Assemblée nationale a été nommé mardi ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire. Le président du groupe LREM Richard Ferrand s'est porté candidat à sa succession.
3 min
AFPAFP

François de Rugy remplace Nicolas Hulot : le président de l'Assemblée nationale est nommé mardi ministre de la Transition écologique et solidaire.

Député depuis 2007, l'élu de la 1ère circonscription de Loire-Atlantique était président de l'Assemblée nationale depuis le 27 juin 2017.

Réforme de l'Assemblée

François de Rugy a participé en janvier 2017 à la primaire du Parti socialiste et de ses alliés en vue de l'élection présidentielle : il avait recueilli 3,88% des suffrages avant de rallier Emmanuel Macron le 22 février.

Dès son élection au "perchoir", François de Rugy souhaite lancer une réforme de l'Assemblée nationale, mettant notamment en place sept groupes de travail, se déclarant favorable à la baisse du nombre de députés et à l'introduction d'une dose de proportionnelle :

Une présidence critiquée par l'opposition

Au Perchoir, sa présidence était très critiquée par une partie de l'opposition, qui la jugeait trop "autoritaire". Elle déplorait aussi sa façon de "défendre l'institution".


Le président de l'Assemblée nationale avait toutefois mis en cause le gouvernement en juin dernier sur le plateau de LCP, dénonçant des "dysfonctionnements" dans la gestion du calendrier parlementaire.

Sur Twitter, le président LR de la commission des Finances Eric Woerth a critiqué le choix de François de Rugy de rentrer au gouvernement, évoquant un "coup porté à l'autorité et au statut de l'Assemblée et des députés". Le président du groupe La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a quant à lui dénoncé la nomination d'un "ministre des apparences écologiques".

Ferrand pour remplacer Rugy ?

Le départ de François de Rugy pose la question de sa succession à la présidence de l'Assemblée nationale : l'actuel président du groupe LREM à l'Assemblée nationale Richard Ferrand s'est déjà porté candidat. Il a reçu le soutien du premier questeur de l'Assemblée nationale, Florian Bachelier (LREM).

L'ex nageuse Roxana Maracineanu a quant à elle été nommée ministre des Sports à la place de Laura Flessel, qui a annoncé son départ du gouvernement dans la matinée.