twitter facebook chevron-right
Bioéthique

PMA pour toutes les femmes : revivez les auditions de SOS Homophobie et de la Manif pour tous

La mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique auditionnait ce mercredi matin à l'Assemblée nationale les représentants de SOS Homophobie, La Manif pour tous et Alliance Vita. A suivre en direct sur LCP.fr.
22 min

Revivez les auditions de la matinée en intégralité :


>> Retrouvez une sélection des meilleurs échanges (du plus récent au moins récent) :

Tugdual Derville : "On ne sait plus ce que [les personnes atteintes de handicap] peuvent apporter à notre société"

Tugdual Derville d'Alliance vita dénonce le taux d'IVG pratiquées sur les fœtus atteints de myopathie de Duchenne ou de trisomie 21. Il dénonce une contradiction : "Peut-on dire aux personnes touchées par le handicap 'prenez toute votre place dans la société', et d'un autre côté leur dire, 'si on avait su, on ne vous aurait pas laissés naître'."


Autoconservation des ovocytes : l'Alliance vita alerte sur les risques de la pratique

Tugdual Derville appelle à respecter la physiologie des hommes et des femmes plutôt que de "techniciser le corps des femmes".


La PMA pour toutes risque d'entraîner "le basculement vers la GPA"

Selon le délégué général d'Alliance Vita, l'extension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules "contient immédiatement le basculement vers la GPA".

Alliance Vita veut des "campagnes de prévention sur l'horloge biologique"

Selon Caroline Roux, il est nécessaire de "faire des campagnes de prévention auprès de jeunes" afin de les alerter sur "le fait d'avoir des enfants jeunes".

L'interdiction de l'eugénisme, un "grand principe en souffrance"

Selon Blanche Streb (Alliance Vita), l'interdiction dans le code civil de l'eugénisme est mise en danger.

Alliance Vita : "Le principe de précaution s'impose"

L'association Alliance Vita est auditionnée par les députés. Selon sa déléguée générale adjointe Caroline Roux, le principe de précaution doit s'imposer à l'extension de la PMA aux femmes seules et aux couples de femmes.

La déléguée générale d'Alliance Vita se dit "attentive" aux "problématiques liées à l'absence de père".

Alliance Vita contre l'autoconservation des ovocytes

Caroline Roux se prononce par ailleurs contre l'autoconservation des ovocytes.

Selon elle, il existe un "risque de pression socio-économique" exercée sur les femmes.

La Manif pour tous a "toujours condamné toute forme d'homophobie"

Ludovine de La Rochère accuse Chiche de "refuser le débat"

La présidente de La Manif pour tous répond énergiquement aux accusations du député LaRem Guillaume Chiche. Elle estime que l'élu, qui s'est opposé à l'audition de son mouvement par la mission d'information, "refuse le dialogue".

Selon elle, Guillaume Chiche a "peut-être un problème avec la démocratie".

Xavier Breton (LR) reprend Guillaume Chiche (LaRem)

Le président de la mission d'information répond à Guillaume Chiche, qui estime que La Manif pour tous n'aurait pas dû être auditionnée.

Guillaume Chiche (LaRem) très offensif face à La Manif pour tous

Guillaume Chiche affirme que l'Assemblée nationale n'aurait pas dû auditionner La Manif pour tous, qu'il qualifie de "parti politique". Il a tenté, par un courrier, de s'opposer à cette audition, en vain.

Le député La République en Marche accuse le mouvement présidé par Ludovine de La Rochère de "véhiculer des contre-vérités".

Selon Guillaume Chiche, La Manif pour tous "véhicule la haine crasse qu'est l'homophobie".

L'extension de la PMA n'est dans le programme d'Emmanuel Macron selon La Manif pour tous

Ludovine de La Rochère cite Johnny Hallyday et Stromae.

Les enfants nés de PMA "ont des référents masculins" assure Jean-Louis Touraine

Le rapporteur LaRem Jean-Louis Touraine estime que les enfants nés de PMA pourront se référer à leurs oncles et cousins.

La Manif pour tous craint un "engrenage"

Ludovine de La Rochère craint que la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules ne conduise à l'autorisation de la GPA.

Ludovine de la Rochère fait un lien entre la délinquance de certains jeunes et l'absence de père

La présidente de La Manif pour tous cite la magistrate Dominique Marcilhacy (Union des familles en Europe) : "80% des mineurs qui passent au tribunal en comparution immédiate n’ont pas ou plus de lien avec leur père."

La Manif pour tous : "Personne ne peut souhaiter à quelqu'un de naître d'un inconnu"

Ludovine de La Rochère (La Manif pour tous) défend "l'importance" du père "dans la vie d'un enfant".

"Personne ne peut souhaiter à quelqu'un de naître d'un inconnu", estime la présidente de La Manif pour tous.

"Une mère ne remplace pas un père", ajoute Ludovine de La Rochère.

La Manif pour tous demande l'application du principe de précaution sur l'extension de la PMA à toutes les femmes

Ludovine de La Rochère appelle à ne "pas avancer en l'absence de certitudes" sur la PMA pour toutes les femmes.

SOS Homophobie souhaite un "débat apaisé"

Delphine Plantive (SOS Homophobie) demande aux députés de faire attention aux termes qu'ils vont employer.

La question du "référent paternel"

Delphine Plantive (SOS Homophobie) reconnaît elle aussi "se poser la question" du "référent paternel", un argument souvent mis en avant par les personnes qui s'opposent à l'extension de la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules.

"Le problème, c'est l'homophobie"

Le président de SOS Homophobie Joël Deumier demande plus d'actions de prévention dans le système scolaire et le monde de l'entreprise.

Blandine Brocard (LaRem) : "J'ai encore un petit peu de mal"

La députée La République en Marche Blandine Brocard affirme qu'elle est "encore dans la représentation de la famille dite traditionnelle".

"La pénurie de sperme n'est pas une fatalité"

Delphine Plantive (SOS Homophobie) évoque la nécessité d'"encourager" le don de sperme avec de vraies politiques publiques".

"Former les médecins à ce qu'est la lesbophobie"

Delphine Plantive (SOS Homophobie) estime nécessaire de mieux former les gynécologues et le médecins.

Adoption : Delphine Plantive (SOS Homophobie) raconte les "procédures intrusives"

La membre de SOS Homophobie raconte les difficultés liées à l'adoption de l'enfant par sa conjointe.

Delphine Plantive demande par ailleurs "un cadre et une égalité de droit"

"Une opportunité historique", selon SOS Homophobie

Le président de SOS Homophobie est le premier à prendre la parole devant les députés. Il estime que l'ouverture de la procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples de femmes est "une opportunité historique".

PMA pour toutes : SOS Homophobie craint une hausse des signalements d'actes homophobes