twitter facebook chevron-right

[TRIBUNE] 9 responsables jeunes de droite comme de gauche dénoncent "la détérioration du climat politique" après le débat sur le mariage pour tous

Les jeunes responsables politiques de Loire-Atlantique UMP, UDI, MJS, Ecologistes, Radicaux, Démocrates et Communistes s'unissent pour demander "le respect du vote démocratique" au Parlement après les débats sur le mariage pour tous.
2 min

Voici l'intégralité de cette tribune :

«
A quelques jours du vote du projet de loi « mariage pour tous », nous, Jeunes engagés de Loire-Atlantique, issus des différents mouvements politiques de la Droite, du Centre-Droit, du Centre et de la Gauche, pour comme contre ce projet de loi, nous unissons pour exprimer notre attachement aux valeurs républicaines qui restent notre socle commun et pour dénoncer la détérioration du climat politique.

La chienlit, ce n’est pas maintenant

Dans la rue, à l'Assemblée Nationale, ou au Sénat les avis et les arguments ont été exprimés, permettant ainsi à tout le monde d’exposer sereinement son point de vue. Malgré cette liberté de débat, nous assistons au regrettable spectacle d’une montée des violences verbales et physiques, qui concourent à instaurer dans notre pays un climat de haine pour notre société et qui creuse encore plus une fracture entre deux France.

La France républicaine s'est construite, et continue de se construire depuis plus de deux siècles, sur la défense et le respect des libertés et des droits de chacun. Nous appelons à dépasser les idéologies crispantes pour retrouver ces valeurs. Il est essentiel, dans notre démocratie, que les opposants comme les partisans de ce projet se fassent entendre; il est intolérable cependant que le débat soit vicié par des actions violentes, qui décrédibilisent leurs instigateurs, de quelque bord politique qu'ils soient.

Considérant qu’un vote démocratique interviendra le 26 avril prochain, il devient urgent de le respecter et de passer à d’autres sujets tels que l’emploi et le pouvoir d’achat qui sont, à juste titre, plus au cœur des préoccupations de nos concitoyens. Nous réaffirmons ici, notre attachement à la légitimité du Parlement et de ces décisions.

Arrêtons l’escalade de la haine

Nous invitons, ceux qui disent que cette réforme est dangereuse pour notre société, à prendre l’engagement de revenir sur son contenu à la prochaine alternance, et ce dès aujourd'hui en préférant aux actions de choc le dialogue, la pertinence des arguments et des propositions concrètes. C’est simple et clair.

Nous, Jeunes engagés de Loire-Atlantique issus des différents mouvements politiques de la Droite, du Centre-Droit, du Centre et de la Gauche, réaffirmons, au-dessus de toute idéologie et différences partisanes, notre attachement aux valeurs républicaines et démocratiques qui fondent notre État de droit.

C’est pourquoi nous exhortons nos différents responsables politiques à assainir ce climat délétère et vain, afin de permettre à tous ceux dont l’énergie est détournée par les actions stériles de part et d’autre, de l’employer pour proposer des solutions innovantes et humaines pour redresser, ensemble, la situation de notre pays.»

Adrien BARON, coordinateur provisoire des Jeunes UDI de Loire-Atlantique

Nil CAOUISSIN, responsable UDB Jeunes-Yaouank

Pierre CORMIER, secrétaire général des Jeunes Centristes Pays de la Loire

Yasmine GHENAI, responsable départementale des Jeunes Radicaux de Loire-Atlantique

Antoine de LAPORTE, animateur fédéral Mouvement des Jeunes Socialistes de Loire-Atlantique

Florent LUCAS, président des Jeunes Démocrates de Loire-Atlantique

Bastien REGNIER, conseiller national UMP – Fédération Loire-Atlantique

Robin SALECROIX; coordinateur départemental des Jeunes communistes de Loire-Atlantique

Alexis TOUCHERON, coordinateur des Jeunes Écologistes de Nantes