twitter facebook chevron-right

140 députés de tous bords pour défendre "l’urgence climatique"

Les élus défendent une démarche "ambitieuse et historique" en faveur du climat, quelques jours après le rapport alarmant des experts climat de l'ONU. Premières concrétisations : des amendements communs, dans les prochains jours, sur le projet de budget 2019, notamment sur le financement du plan hydrogène.

À la manœuvre, un proche de Nicolas Hulot. Initiateur du collectif "Oui! Accélérons pour la transition écologique et solidaire", Matthieu Orphelin (LREM) souhaite "peser" sur la question du défi climatique. «C'est une urgence et chaque rapport vient nous le rappeler d'une façon cruelle", abonde son collègue Cédric Villani (LREM).

Autour d’eux, ils sont 140 députés de tous bords – seuls les élus La France Insoumise ont refusé d’y participer - à avoir décidé de fédérer leurs énergies.

Conscients de leurs différences sur les "gros" sujets comme la question du nucléaire, les députés ont décidé de commencer leur travail par petites touches. Objectif : tenir des réunions régulières (deux fois par mois) et défendre des amendements communs lors des prochains textes en discussion à l’Assemblée. Ce sera le cas dans les prochains jours lors de la discussion du projet de loi de finances 2019, actuellement débattu dans l’hémicycle.

(Avec François Goulin)