twitter facebook chevron-right

Agnès Buzyn annonce deux nouvelles mesures contre les arrêts de travail

Dans le cadre de l'examen du budget de la sécurité sociale pour 2019, la ministre de la Santé a annoncé dans l'hémicycle qu'elle présenterait plusieurs nouveaux amendements en séance. Certains d'entre eux concerneront les arrêts de travail.

Afin de lutter contre la hausse des arrêts de travail, le gouvernement s'apprête à intégrer deux mesures dans le budget de la sécurité sociale pour 2019. La première permettra de faciliter les mi-temps thérapeutiques ; l'autre vise à rendre obligatoire la dématérialisation des arrêts de travail par les médecins.

Trois experts missionnés par Edouard Philippe

Ces propositions sont issues des premières conclusions d'un rapport rendu vendredi dernier au Premier ministre. Edouard Philippe avait diligenté une mission composée de trois experts chargés d'établir un diagnostic et de donner des pistes pour enrayer la hausse des arrêts de travail. Le gouvernement a choisi d'en retenir deux.

Assistants médicaux, pertinence des soins et politique familiale

Par ailleurs, Agnès Buzyn a annoncé le dépôt d'amendements visant à accélérer la mise en oeuvre du plan santé 2022, et notamment la mise en place des assistants médicaux. La ministre souhaite aussi améliorer la pertinence des soins mais aussi allonger le congés des pères d'enfants prématurés.