twitter facebook chevron-right

Entre coups de gueule et coups de blues, l'année de Nicolas Hulot à l'Assemblée

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a annoncé sa démission sur France Inter mardi. "Je ne veux plus me mentir", a-t-il expliqué, estimant que la politique "des petits pas" du gouvernement en matière d'écologie n'était pas à la hauteur de l'urgence du dérèglement climatique et de l'effondrement de la biodiversité. Pourtant, en un an, il a tenté de faire avancer ses idées sur tous les sujets environnementaux à l'Assemblée. Entre coups de gueule et coups de blues, LCP.fr a sélectionné les moments marquants de l'ancien ministre à la tribune.