twitter facebook chevron-right

Le gouvernement prévoit la création de 20 centres éducatifs fermés

Il existe actuellement 51 centres éducatifs fermés (CEF) en France. Ils prennent en charge des mineurs délinquants, placés dans le cadre d'un contrôle judiciaire, d'un sursis avec mise à l'épreuve ou d'une libération conditionnelle. Selon Nicole Belloubet, qui propose dans son projet de réforme de la justice que vingt nouveaux centres soient progressivement créés, ces établissements permettent "d'éviter, dans bien des cas, l'incarcération". "Ça fonctionne", défend Jean Terlier (LaREM). "Il y a une vraie prise en charge éducative de ces mineurs" avec "15 éducateurs pour 8 mineurs", détaille-t-il. Danièle Obono, députée La France insoumise, a dénoncé quant à elle ce dispositif comme étant "des antichambres de la détention".