twitter facebook chevron-right

Les recettes fiscales du loto du patrimoine n'iront pas... au patrimoine

Confidence faite par le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, lors du débat budgétaire, lundi soir.

Le député LR Gilles Lurton a profité de l'examen du budget 2019 pour interroger Gérald Darmanin sur le succès de l'opération "Mission patrimoine" lancée par Emmanuel Macron et confiée à Stéphane Bern. Si les bénéfices tirés de ce loto, entre 15 et 20 millions d'euros, serviront effectivement à financer l'entretien et la rénovation du patrimoine national, quid des taxes perçues par l'Etat sur ces transactions ?

En séance, le ministre reconnaît que ces taxes alimenteront le budget général de l'Etat. Ce n’est pas "la poule aux œufs d’or", relativise le ministre... qui se garde toutefois de donner un chiffre. Le Canard Enchaîné évoquait en septembre le chiffre de 14 millions d'euros, soit presque autant que ce que rapportent les bénéfices nets au patrimoine lui-même.

Stéphane Bern affiche son désaccord

Interpellé sur Twitter, Stéphane Bern demande à ce que les recettes fiscales du loto du patrimoine soient également destinées à sa mission, "en toute transparence"

En septembre, l'ancien animateur de télévision avait menacé de démissionner et d'abandonner la mission que lui avait confiée le Président de la république refusant d'être un "cache-misère" ou un "pantin".

"Probablement 20 millions"

Mardi en commission, le rapporteur spécial sur le budget consacré au patrimoine a affirmé que ce loto rapportera "probablement 20 millions euros". "J'ai rencontré le président de la Fondation du patrimoine, il est absolument ravi", a souligné Gilles Carrez.