twitter facebook chevron-right

Perquisitions chez LFI : les "excuses" de Corbière au policier

Le député La France Insoumise revient vendredi dans "N'ayons pas peur des mots" sur les perquisitions au domicile de Jean-Luc Mélenchon et au siège de son mouvement.

"Moi, je respecte la police." Invité vendredi de "N'ayons pas peur des mots" sur LCP, le député Alexis Corbière a esquissé un mea culpa après les perquisitions mouvementées effectuées mardi par la police judiciaire au domicile de Jean-Luc Mélenchon et dans les locaux de La France Insoumise (LFI) et du Parti de gauche.

Alors que la situation "pouvait dégénérer", Alexis Corbière reconnaît être intervenu "avec une certaine énergie" face à un "policier qui a pris quelqu'un à la gorge, l'a fait tomber par terre". Le député présente ses "excuses" à l'égard du focntionnaire :

Je n'en veux pas à ce fonctionnaire de police, si je pouvais le lui dire, (je lui dirais) je m'excuse. Il fait son boulot...Alexis Corbière

"Une erreur de communication"

Alexis Corbière revient également sur les propos de Jean-Luc Mélenchon, qui a affirmé lors d'une des perquisitions que sa "personne" était "sacrée".

"Je pense qu'il fait une erreur de communication", concède le député, qui estime que "c'est un vocabulaire "désuet" :

Jean-Luc est un homme d'histoire et il dit 'l'inviolabilité des représentants de la Nation ce n'est pas un petit débat'.Alexis Corbière





>> Retrouvez "N'ayons pas peur des mots" vendredi à 20h30 sur LCP

Incontournable émission de débat contradictoire, N´ayons pas peur des mots fait son retour sur l´antenne de LCP pour de nouvelles discussions sur les grands sujets à la Une de l´actualité. Chaque semaine, Valérie Brochard orchestre ce débat animé sur l´actualité entre 4 intervenants aux positions radicalement opposées. Combats de mots et batailles d´idées entre députés, experts, journalistes ou encore représentants de la société civile.