twitter facebook chevron-right

Réforme de la justice : le débat avorté, les oppositions indignées

Alors que les abords de l'Assemblée nationale allaient être sanctuarisés, samedi dès 4h, en prévision de la manifestation des 'gilets jaunes', les débats sur le projet Justice du gouvernement ont été interrompus, au grand dam des oppositions qui dénoncent les droits "bafoués" du Parlement. La Conférence des présidents devrait statuer, mardi, sur la date de reprise du texte.

Avant d'interrompre ses travaux, l'Assemblée a validé un certain nombre de dispositions du texte porté par Nicole Belloubet. Mesures de surveillance accrues, possibilité de déposer plainte en ligne, amende forfaitaire pour les consommateurs de cannabis... Les députés ont également donné leur feu vert au gouvernement afin qu'il puisse réformer par ordonnance le texte régissant la justice des mineurs, au grand dam des oppositions. Le point avec Clément Perrouault.