twitter facebook chevron-right

"Reste à charge zéro" : la majorité assure que les complémentaires n'augmenteront pas leurs tarifs

Le remboursement intégral de lunettes, de prothèses dentaires et auditives d'ici à 2021 est examiné par les députés dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2019. L'opposition crie à la "supercherie du pouvoir" et anticipe une baisse du pouvoir d'achat.

C’était l’une des principales promesses du candidat Emmanuel Macron en matière de santé : le remboursement total par la Sécurité sociale et les mutuelles de certaines lunettes, prothèses dentaires et appareils auditifs. Le "reste à charge zéro" figure dans le projet de financement de la sécurité sociale pour 2019 dont l’examen a débuté dans l’hémicycle.

Mais les députés de l’opposition craignent au contraire que cette mesure ne pousse les complémentaires à augmenter considérablement leurs tarifs. Une étude du cabinet Santiane.fr, publiée lundi par Le Parisien, prédit une hausse moyenne des tarifs de 6,8% au terme des trois ans de déploiement du dispositif.

(Par Alice Rougerie)