twitter facebook chevron-right

Transports en commun : Pécresse (UMP) propose une "loi tolérance zéro sur la fraude"

La députée des Yvelines veut obliger les usagers à "prendre des papiers d'identité quand ils prennent les transports".

Valérie Pécresse veut lutter contre la fraude dans les transports en commun. En pleine campagne des élections régionales, la candidate de l'UMP en Ile-de-France a tenu mardi matin une conférence de presse. Elle a annoncé vouloir déposer une proposition de loi sur le sujet avec Xavier Bertrand, Christian Estrosi, Marc Le Fur et Laurent Wauquiez, eux aussi candidats de l'UMP lors des prochaines élections.

"Nous avons une fraude dans les transports en commun publics qui s'élève à 500 millions d'euros par an", a relevé la députée des Yvelines, qui propose une "loi sur la tolérance zéro sur la fraude". Selon Valérie Pécresse, le problème est que "les fraudeurs refusent de donner leur identité et leur adresse" et que "le taux de recouvrement des amendes à la SNCF atteint 5%". La députée estime donc qu'il faut obliger "les usagers à prendre des papiers d'identité (...) lorsqu'ils prennent les transports en commun".

Autre proposition : punir de six mois d'emprisonnement et de 7.500 euros d'amende "le fait de voyager, de manière habituelle (plus de 3 contraventions en un an, ndlr), dans une voiture sans être muni d'un titre de transport valable".

La proposition de loi dans son intégralité :


_
_
_
_
_
_

Avec Marie Labat et Valérie Brochard