Image
 EMILE MALET

CES IDÉES QUI GOUVERNENT LE MONDE-LA DÉSOCCIDENTALISATION DES CONFLITS, DIMANCHE 5 DÉCEMBRE À 23H INÉDIT

PRÉSENTÉ PAR EMILE MALET

La chute du mur de Berlin en novembre 1989 et pour suivre du communisme et de l’URSS a créé l’illusion d’une démocratisation irrésistible de la planète. Ce triomphe de l’Occident fut de courte durée : les États-Unis sont frappés au cœur de leur puissance avec les attentats terroristes de septembre 2001, une crise financière sans précédent survient en 2008, affaiblissant l’ensemble des économies et particulièrement celles des pays démocratiques, en même temps qu’un relativisme culturel vient saper les valeurs universelles issues des Lumières et des révolutions française et américaine. Lors de la crise sanitaire, aucun code moral consensuel n’a émergé au sein du concert des nations. Dans cette reconfiguration du monde, on observe un essor de l’extrême Asie et un déclin de l’Occident. Sur le plan stratégique, pas plus la démocratie universelle que la paix perpétuelle ne sont en vue. Au contraire, les conflits se multiplient partout dans le monde, avec des causes et des formes variées.

En ce XXIe siècle s’observe une tendance stratégique nouvelle : le désengagement de l’Occident des conflits en cours, avec à la manœuvre des puissances émergentes. Pour en parler, Emile Malet reçoit :

  • Caroline GALACTÉROS, géopolitologue, présidente de Géopragma
  • Patrice GUENIFFEY, historien, directeur d’études à l’EHESS
  • Amiral Edouard GUILLAUD, ancien chef d’état-major des armées
  • Bruno TERTRAIS, directeur adjoint de la Fondation de la recherche stratégique
Image
Emile Malet-copyright Marie Etchegoyen
  • PRÉSENTÉ PAR : EMILE MALET
  • ANNÉE : 2021 DURÉE : 60'
  • PRODUCTION : LCP-ASSEMBLÉE NATIONALE EN PARTENARIAT AVEC : LE PONT