Image
DébatDoc "On achève bien les gros"

DébatDoc "On achève bien les gros" jeudi 14 janvier à 20h30

“Vous ne devriez pas acheter du chocolat, Madame !”; ““Je ne veux pas travailler avec une grosse” ; “Tu me dégoûtes, sale grosse. J’ai envie de vomir quand je te vois, biggie !”... Gabrielle Deydier a 39 ans et entend ce genre de phrases quasi quotidiennement depuis son adolescence. Elle est confrontée à la grossophobie puisqu’elle pèse 125 kilos pour 1 mètre 53.

Ce documentaire invite chaque téléspectateur à la réflexion. Suis-je grossophobe ? L’ai-je été, parfois, en faisant certaines remarques ? Concrètement, notre société génère l’obésité et la réprouve. Nous vivons dans un pays qui rejette les “monstres” qu’il fabrique.

Grâce à l’histoire personnelle de Gabrielle et celles d’autres obèses, ce film tord le cou aux idées reçues. On ne naît pas gros ; on ne naît pas grosse. L’obésité n’est pas le résultat d’une gourmandise mal contrôlée, ni d’une quelconque carence de volonté.

Ce film fait passer un message fort : les obèses ont le droit de rester gros et doivent être acceptés comme tels. La société doit être indulgente à leur égard et les intégrer comme n’importe quel autre citoyen.

  • Documentaire de Gabrielle Deydier, Laurent Follea et Valentine Oberti
  • Production : BANGUMI / ARTE FRANCE
  • Année : 2020

Suivi d'un débat présenté par Jean-Pierre Gratien sur le thème :  " Les gros sont-ils invisibles ? "

Avec :

  • Gabrielle Deydier, journaliste, auteure et documentariste
  • Maïwenn Janovet, ancienne obèse reconnue patiente experte, fondatrice de l'association Obèse Anonymes et de l'application "FEDMIND"
  • Agnès Maurin, directrice la Ligue Contre l'Obésité

Documentaire disponible en visionnage presse