Image
Petites phrases, grandes conséquences

DébatDoc "Petites phrases, grandes conséquences" inédit les 8 et 15 février à 20h30

Documentaire en deux parties :

1ère partie : "La droite en dérapage contrôlé" :

lundi 8 février à 20h30

Cliquez sur ce lien pour visionner la 1ère partie du documentaire

2nde partie : "La gauche contre le peuple" :

lundi 15 février à 20h30

Cliquez sur ce lien pour visionner la 2nde partie du documentaire

    1ÈRE PARTIE : "LA DROITE EN DÉRAPAGE CONTRÔLÉ"

    Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, deux hommes de droite aux styles bien différents qui vont provoquer une polémique et marquer les consciences avec leurs petites phrases. Du « bruit et l’odeur » au « Kärcher » et à la « racaille », leurs saillies sont loin d’être anodines. A 14 ans de distance, chacun est dans une phase ascensionnelle, avec l’élection présidentielle en ligne de mire.

    Que nous racontent ces petites phrases de la France de l’époque ? De ces deux hommes et de la droite qu’ils incarnent alors et de leur positionnement sur les questions d’immigration et de sécurité ? Quel impact ont-elles eu sur ceux qu’elles visaient et qui se sont sentis stigmatisés, comme les habitants de la Goutte d’or et d’Argenteuil ?

    Encore bien présentes dans nos mémoires, ces petites phrases sont reprises régulièrement dans le débat public, preuve qu’elles ont marqué leur temps. Ces petites phrases sont devenues des marqueurs de notre Histoire.

    Bande-annonce de la 1ère partie :

    Video file

    2NDE PARTIE : " LA GAUCHE CONTRE LE PEUPLE"

    François Hollande, Emmanuel Macron, deux présidents venus de la gauche. Deux alliés devenus rivaux qui ont en commun d’avoir, avec leurs mots et leurs petites phrases, provoqué la polémique. Si François Hollande a dû affronter la tempête des « sans- dents », l’histoire d’une expression prononcée en privé qui a fait irruption dans le débat public, Emmanuel Macron, lui, a érigé la petite en phrase en arme politique.

    Des « illettrées » au « costard », du « pognon de dingue » aux « gens qui ne sont rien », son parler vrai a été sa marque de fabrique, suscitant critiques et polémiques, et attisant une colère populaire qui s’est exprimée violement avec le mouvement des gilets jaunes. L’un comme l’autre se sont montrés en contradiction avec leur positionnement politique. Par leurs mots, ils ont blessé des gens sur le terrain, comme ces ouvrières des abattoirs GAD, qui se sont sentis stigmatisées. Signe que ces expressions ont marqué les consciences, la société civile s’en est emparée, de cortège en affiche, de slogan en manif. « Illettrés », « sans-dents », sont devenus des marqueurs du mépris de classe, d’une classe politique jugée hors-sol.

    Bande-annonce de la 2ème partie :

    Video file
    • Documentaire réalisé par : Thomas Raguet
    • Durée : 2X52' - Année : 2021
    • Coproduction : 10.7 Productions / LCP-Assemblée nationale

    Diffusions : 

    1ère partie "La droite en dérapage contrôlé" :

    • Lundi 8 février à 20h30
    • Dimanche 14 février à 18h
    • Lundi 15 février à 00h30

    2ème partie : "La gauche contre le peuple" :

    • Lundi 15 février à 20h30
    • Dimanche 21 février à 18h
    • Lundi 22 février à 00h30

    Suivis de débats présentés par Jean-Pierre Gratien

    Image

    1ère partie, thème du débat :"Petites phrases : dérapages contrôlés à droite ?", avec  :

    • Bruno CAUTRÈS, chercheur CNRS au CEVIPOF - Centre de recherches politiques de Sciences Po
    • Aurélien PRADIER, député LR du Lot, secrétaire général des Républicains
    • Soazig QUÉMÉNER, rédactrice en chef politique à Marianne
    •  2nde partie, thème du débat "Petites Phrases : la gauche contre le peuple ?", avec :

    • Bruno CAUTRÈS, chercheur CNRS au CEVIPOF - Centre de recherches politiques de Sciences Po
    • Renaud DELY, journaliste et éditorialiste politique 
    • Laurianne ROSSI, députée La République en Marche des Hauts-de-Seine et questeure de l’Assemblée nationale