Image
des traîtres dans la résistance

Des traîtres dans la résistance-Débatdoc jeudi 2 février à 20h30

En mai 1943, Ernest Kaltenbrunner, nouveau chef à Berlin de l’Office central de la sécurité du Reich (RHSA) remet à Hitler un rapport qui décrit dans le détail l’organisation de la Résistance française.

Sous la forme d’une enquête historique qui s’appuie sur les archives inédites des services secrets français, ce film révèle comment la plupart des organisations de la Résistance ont été infiltrées par des Français, appelés « V Man », hommes de confiance, à la solde des Allemands.

L’ouverture récente de nouvelles archives des services secrets français conservées au Service Historique de la Défense (SHD) a révélé que durant la Seconde Guerre mondiale, la plupart des organisations de la résistance française ont été infiltrées par des traitres au service de l’occupant allemand.

Peu connue, l’existence de ces traitres, qu’il s’agisse de résistants arrêtés et « retournés » ou de Français acceptant contre rémunérations de travailler pour l’ennemi, éclaire d’un jour totalement nouveau à la fois l’histoire de la répression allemande et celle de la résistance française.

Les Allemands ont érigé la trahison en véritable système. Le recrutement de Français prêts à les renseigner était une des priorités de l’occupant. Ces Français qui vont porter des coups fatals à la Résistance deviennent pour les Allemands des « V-man » (« hommes de confiance »). Bien qu’il n’existe aucune statistique officielle, du fait de la particularité de leur mission, les historiens estiment aujourd’hui que 20 à  30 000 Français ont aidé les Allemands à infiltrer les organisations de la Résistance. Une partie d’entre eux ont été de véritables agents secrets de l’ennemi, grassement rémunérés. Le bilan de leur trahison se chiffre en dizaines de milliers de résistants arrêtés, morts en déportation ou exécutés. La plupart des réseaux de la résistance ont été infiltrés et beaucoup totalement anéantis.

Comment tout cela a-t ’il été possible ? Qui étaient ces traîtres ? Quelles étaient les méthodes utilisées par les Allemands pour retourner ou recruter ces Français ? Quelles étaient les motivations de ceux qui ont trahi ? Comment ont-ils infiltré les réseaux les anéantissant pour certains, causant des dommages considérable pour d’autres ?

Et comment, malgré cette lutte inégale et impitoyable, en dépit des nombreuses arrestations qui la touchèrent, la résistance a-t-elle réussi à continuer de grandir pour jouer un rôle fondamental dans la Libération de la France et la victoire sur l’occupant.

  • Écrit par Patrick Benquet et Fabrice Grenard
  • Réalisé par Patrick Benquet
  • Durée : 60 / Année : 2022
  • Production : Morgane Production
  • Avec la participation de France Télévisions et de LCP-Assemblée nationale

 

SÉLECTIONS :

  • Festival International du film d'Histoire de Pessac 2021
  • Festival de Luchon 2022
  • FIGRA 2022
Video file
Image
des traitres dans la résistance

Diffusions : 

  • Jeudi 2 février à 20h30
  • Jeudi 9 février à 00h30
  • Et en replay sur LCP.fr

SUIVI D'UN DEBAT PRÉSENTÉ PAR JEAN-PIERRE GRATIEN

Sur le thème "1940-1944 : la résistance infiltrée..." :

  • Fabrice Grenard, historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance
  • Barbara Lambauer, historienne, spécialiste de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale en Europe
Image
Jean-Pierre Gratien-DébatDoc