Image
me2

#MeToo chez les médecins-Débatdoc inédit mercredi 11 janvier à 20h30

C’est un tabou qui commence à tomber. Pendant des décennies personne n’a jamais rien su des médecins qui violent ou agressent sexuellement leurs patientes dans le huis clos de leurs cabinets médicaux.

Jusqu’à récemment, les instances disciplinaires, où siègent uniquement des médecins, sous la présidence d’un magistrat et principalement des hommes, sont restées sourde aux plaintes des patientes. Quand elle est saisie, la justice elle aussi peine à juger ces crimes. Cette réalité est pourtant loin d’être anecdotique.

Aujourd’hui, dans l’élan du mouvement #MeToo, le mur du silence se fissure. Après le cinéma, la politique, l’audiovisuel, le sport, la parole des femmes se fait entendre de plus en plus fort pour dénoncer ces médecins délinquants.

Des femmes osent prendre la parole devant policiers et magistrats, des noms sont rendus publics, les procédures judiciaires ou auprès de l’Ordre des médecins se multiplient, les murs de nos villes se couvrent de slogans accusateurs envers les violeurs en blouse blanche et ceux qui les protègent.

Au Mans il a fallu plusieurs dizaines d’années avant qu’un psychiatre violeur ne soit finalement poursuivi par la justice. A Paris, c’est un grand professeur de gynécologie, longtemps inattaquable, qui a finalement été condamné à 7 ans de prison, laissant derrière lui plusieurs dizaines de femmes victimes. A Arras, un médecin gynécologue endocrinologue continue d’exercer, alors qu’il est l’objet d’une soixantaine de plaintes.

Les réalisateurs Xavier Deleu et Julie Pichot ont suivi sur une dizaine d’année le parcours de Jackie - une femme qui a été victime de son psychiatre -, qu’ils accompagnent depuis 2011 de palais de justice en manifestations féministes, jusque devant les instances disciplinaires de l’ordre des médecins.

Au travers de son combat et de ses doutes, mais aussi des hommes et des femmes qui croisent sa route, ils brossent la fresque d’un moment de bascule. Jusqu'à présent tout puissants, les médecins sont contraints de se remettre en question.

  • Un documentaire de Xavier Deleu et Julie Pichot
  • Durée : 55' / Année : 2022
  • Coproduction : CAT & Cie / LCP-Assemblée nationale

Xavier Deleu, co-réalisateur du documentaire

Auteur et réalisateur, Xavier Deleu est spécialisé dans les documentaires de société et d'investigation : «  Sur la piste des djihadistes français », « Six mois au cœur d’une prison française », « Transnistrie : trafic d’armes aux portes de l’Europe », « Les héros sacrifiés du 11-Septembre », « Sport, Le Revers de la Médaille », «  Plus vite, plus haut, plus dopés », « Cannabis : quand le deal est légal »,  « L'empire de l'Or rouge », «  Corps à vendre » sur le trafic d’organes en Europe, etc.

Sur la thématique des violences faites aux femmes, il a réalisé « Au nom des femmes » en 2015  et « Violences faites aux femmes, La Vie d’Après » en 2016, pour Le Monde en Face, France 5.

Parmi ses dernières réalisations, « Covid-19 : que se passe-t-il dans les Ehpad ? » en coréalisation avec Julie Pichot pour l'émission Pièces à conviction sur France 3 et « Médicaments, les profits de la pénurie » pour Thema sur ARTE.

Avec Julie Pichot, ils ont collaboré plusieurs fois pour Envoyé Spécial et Pièces à conviction à l'occasion d'enquêtes sur les conditions de vie et de travail en Ehpad.

Julie Pichot, co-réalisatrice du documentaire

Julie Pichot est journaliste et réalisatrice. Elle travaille depuis plusieurs années sur des sujets sociétaux. 

Elle a travaillé pour plusieurs émissions d'enquête pour France Télévisions (Complément d'Enquête, Envoyé Spécial, Cash investigation, Pièces à conviction). Elle a également réalisé des documentaires pour France 5.

Video file

Diffusions :

  • Mercredi 11 janvier à 20h30
  • Mercredi 18 janvier à 00h30
  • Mercredi 5 avril à 20h30
  • Mercredi 12 avril à 00h30
  • Et en replay sur LCP.fr & sur YouTube

Suivi d'un débat présenté Jean-Pierre Gratien

Sur le thème "Violences sexuelles par les médecins : la fin de l'omerta ?" :

  • Anne Baudeneau, journaliste,
  • Xavier Deleu, réalisateur du documentaire,
  • Muriel Salmona, psychiatre fondatrice et présidente de l'association Mémoire traumatique et victimologie
Image
metoo