Video Url
Image

Ça vous regarde - Darmanin fragilisé ?

EMISSION
duration
1 heure
Après la violente interpellation du producteur de musique Michel Zeker, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a été auditionné devant la commission des lois lundi 30 novembre. Questionné par les députés au sujet du maintien de l'ordre, le ministre a pour la première fois reconnu du bout des lèvres un possible problème de violence disproportionnée au sein de la police. Une violence qu'il explique par « sept péchés capitaux », peut-être « des problèmes structurels qui ne datent pas d'hier ». Il site notamment la formation et l'encadrement des policiers, et propose des solutions pour y remédier : recréer le corps intermédiaire d'encadrement, ou encore réformer l'IGPN. Après toute ces polémiques, l'article 24 va-t-il survivre ? La gestion par l'IGPN des enquêtes liées aux violences policières est-elle en cause ? Nous en discuterons avec Agnès Firmin le Bodo, député Agir ensemble de Seine-Maritime, Ugo Bernalicis, député LFI du Nord et François Bersani, secrétaire départemental UNITÉ SGP POLICE FO Yvelines.

Invités :
- Agnes Firmin le Bodo, député Agir ensemble de Seine-Maritime
- Ugo Bernalicis, député LFI du Nord
- François Bersani, secrétaire départemental UNITÉ SGP POLICE FO Yvelines (Skype)

GRAND ENTRETIEN / François-Xavier Bellamy : pas de répit pour Erdogan !
François-Xavier Bellamy, professeur agrégé de philosophie, député LR au parlement européen

FACE-A-FACE / réforme des retraites : c'est vraiment le moment ?
En avril 2020, alors que le projet de loi sur la réforme des retraites devait être débattu au Sénat, le gouvernement avait décidé de le reporter sine die face l'arrivée du coronavirus.
Le 28 novembre, revirement. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire assure dans un entretien au Parisien vouloir faire de la réforme des retraites une « priorité absolue », qu'il estime permettre de rembourser la dette du système des retraites. Son déficit devrait en effet atteindre plus de 23 milliards d'euros selon le Conseil d'orientation des retraites. Celui-ci pousse d'ailleurs le ministre à revoir son financement. Mais cette annonce divise au sein même du gouvernement. Élisabeth Borne, la ministre du Travail, ou encore Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, jugent que ce débat est « inapproprié ». Ils affirment que l'urgence du moment est d'abord de gérer la crise économique et sociale qui crée, « suffisamment de tension aujourd'hui ». Quel impact la crise économique va-t-elle avoir sur la nature des discussions ? Que risque-t-elle de changer à la réforme ? Le gouvernement n'essaye-t-il pas de montrer que son action n'est pas paralysée par l'épidémie ? Nous en discuterons avec Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée LREM du Tarn, porte-parole, et Elsa Faucillon, député GDR des Hauts-de-Seine.

Invités :
- Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée LREM du Tarn, porte-parole
- Elsa Faucillon, député GDR des Hauts-de-Seine

Ça vous regarde, votre rendez-vous quotidien qui prend le pouls de la société : un débat, animé par Myriam Encaoua, en prise directe avec l'actualité politique, parlementaire, sociale ou économique.
Un carrefour d'opinions où ministres, députés, élus locaux, experts et personnalités de la société civile font entendre leur voix.

Abonnez-vous à la chaîne YouTube LCP : https://bit.ly/2XGSAH5

Suivez-nous sur les réseaux !

Twitter : https://twitter.com/lcp
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/LCP
Instagram : https://www.instagram.com/lcp_an/

Retrouvez nous sur notre site : https://www.lcp.fr/

#LCP #CaVousRegarde