Video Url
Image

Ça vous regarde - Loi séparatismes : ça ne fait pas l'unanimité !

EMISSION
duration
1 heure
L'examen en première lecture du projet de loi « confortant les principes républicains » s'est achevé samedi 13 février. 135 heures de débat et trois cent amendements plus tard, le vote solennel de ce texte a eu lieu mardi 16 février à l'Assemblée nationale. Si la majorité a affiché son unité à l'issue du scrutin, les députés de droite comme de gauche ont maintenu leur opposition. Pourquoi ce texte a t-il fait l'objet de débats houleux ? Quelles sont les principales mesures retenues dans ce projet de loi ?

Invités :
- Bruno Retailleau, sénateur de Vendée, président du groupe LR au Sénat, candidat à l'élection présidentielle de 2022
- Yaël Braun-Pivet, députée LREM des Yvelines, présidente de la commission des lois
- Aurélien Taché, député NI du Val-d'Oise
- Sébastien Chenu, député RN du Nord (DUPLEX 4 COL)

DEBAT / Retailleau : taillé pour l'Elysée ?
- Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée, président du groupe LR au Sénat, candidat à l'élection présidentielle de 2022
Le président du groupe LR au Sénat, Bruno Retailleau, s'est déclaré candidat à la présidentielle de 2022. Après avoir mené la campagne de François Fillon en 2017, le sénateur de Vendée rêve de mettre un coin dans la bataille Le Pen - Macron et de redonner à la droite traditionnelle sa place dans l'échiquier politique.

DECRYPTAGE / Comment prendre en charge les Covid longs ?

La Haute autorité de la santé (HAS) a publié vendredi 12 février ses premières recommandations provisoires, sous forme de « Réponse rapides », pour prendre en charges les patients présentant des symptômes de la Covid-long. Selon Dominique le Guludec, présidente de la HAS « plus de la moitié des patients présentent encore des symptômes initiaux du Covid-19 ». Fatigue, troubles neurologiques, douleurs et oppressions thoraciques... les symptômes sont encore méconnus. La Covid-long n'est pas encore reconnue comme une Affection de longue durée et ne peut donc pas être prise en charge par le système de santé français. Un obstacle de plus pour les malades, obligées d'arrêter de travailler sans percevoir d'indemnités.Elle même victime de la Covid-long, la députée LREM Patricia Mirallès, a présenté une proposition de résolution, qui permettra de reconnaitre la Covid-long comme maladie chronique et prendre en charge les malades à long terme. Ce texte sera discuté à l'Assemblée nationale mercredi 17 février. Quels sont les symptômes caractéristiques du Covid-long ? Quelle sera la prise en charge par l'assurance maladie pour les patients atteints du covid-long ?

Invités :
- Patricia Mirallès, députée LREM de l'Hérault
- Dominique le Guludec, cardiologue, présidente de la Haute Autorité de Santé (HAS)

Ça vous regarde, votre rendez-vous quotidien qui prend le pouls de la société : un débat, animé par Myriam Encaoua, en prise directe avec l'actualité politique, parlementaire, sociale ou économique.
Un carrefour d'opinions où ministres, députés, élus locaux, experts et personnalités de la société civile font entendre leur voix.

Abonnez-vous à la chaîne YouTube LCP : https://bit.ly/2XGSAH5

Suivez-nous sur les réseaux !

Twitter : https://twitter.com/lcp
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/LCP
Instagram : https://www.instagram.com/lcp_an/

Retrouvez nous sur notre site : https://www.lcp.fr/

#LCP #CaVousRegarde