Mort sociale, jeunesse de France

DOCUMENTAIRE
duration
52 minutes
La misère est protéiforme, de nos jours elle impacte la jeunesse comme jamais. Les crises sanitaire et sociale affectent et stigmatisent le parcours des jeunes, qu'ils soient étudiants ou apprentis.
Dans un monde où l'emploi se dégrade, ils ont des difficultés de logement, de santé, d'insertion. Des difficultés de vie. Certains se résignent, d'autres font comme ils peuvent.
Une catégorie est particulièrement vulnérable, les jeunes issus des milieux populaires. Leur pauvreté est liée à leur milieu social, des jeunes peu diplômés, affrontant des difficultés pour s'insérer dans le monde du travail. Ils ne font que survivre, recevant de bas salaires.
Ce film se déroule sur plusieurs mois de tournage auprès de jeunes âgés de 18 à 25 ans dans la périphérie d'une grande ville de l'Est de la France. Ils vivent en dehors des radars.
Aborder sans filtre aucun. Décrire la descente en misère, la dépression de jeunes femmes, de jeunes hommes. Leur absence d'avenir.
Bernie Bonvoisin les écoute, sans juger, à hauteur de la violence qu'ils ressentent, qu'ils subissent désespérément dans le vestiaire de leur mort sociale. Et il confronte leur réalité à des responsables, universitaires, politiques et professionnels de santé.

Ecrit et réalisé par Bernie Bonvoisin / Une coproduction Premières Lignes LCP-Assemblée nationale, produit par Luc Hermann / 52' / 2021