Image
Eric Zemmour

Législatives : Éric Zemmour sera finalement candidat dans le Var

Actualité
par Soizic BONVARLET, le Jeudi 12 mai 2022 à 11:39, mis à jour le Mercredi 18 mai 2022 à 11:14

Cinq semaines après avoir échoué à se qualifier pour le second tour de l'élection présidentielle, Éric Zemmour a officialisé sa candidature aux élections législatives dans la 4ème circonscription du Var, qui comprend notamment la commune de Saint-Tropez.

C'est donc officiel. Après avoir semblé hésiter et entretenu le flou, Éric Zemmour, qui avait obtenu 7% des voix au premier tour de la présidentielle, sera candidat aux élections législatives dans le Var.

Tweet URL

Une circonscription stratégique pour l'extrême droite

La 4ème circonscription du Var est actuellement représentée à l'Assemblée nationale par La République en marche, en la personne de Sereine Mauborgne qui a choisi d'être candidate à sa succession. En 2017, elle l'avait emporté au second tour à 55% des voix contre 45% pour le candidat du Front national, Philippe Lottiaux, qui est à nouveau en lice pour le parti de Marine Le Pen. Le candidat du parti Les Républicains n'est pas encore connu. La France insoumise, qui avait réalisé le score de 7,35% lors des précédentes élections législatives, a pour sa part investi Sabine Cristofani-Viglione.

À noter qu'au premier tour de l'élection présidentielle, Éric Zemmour a plus que doublé son score national dans cette circonscription, en réunissant 14,7% des suffrages, en troisième place sur le podium derrière Marine Le Pen qui a obtenu 32,2%, et Emmanuel Macron avec 24,1%. Enfin, Valérie Pécresse a réalisé un score de 4,9%, proche de son résultat national. Entre les deux tours de l'élection présidentielle, Éric Zemmour a appelé à une “grande coalition des droites et de tous les patriotes” qu'il va tenter de concrétiser en faisant directement appel aux électeurs dans cette circonscription où l'extrême droite part divisée entre lui et le candidat du Rassemblement national. 

550 candidats investis par le mouvement d'Éric Zemmour

La formation politique créée par Éric Zemmour, Reconquête, revendique aujourd'hui plus de 125 000 adhérents, et se targue d'avoir déjà investi 550 candidats dans la France entière. Parmi ces derniers, l'ex-figure du mouvement des Gilets Jaunes, Benjamin Cauchy, qui sera présent dans l’Aisne, et Laurence Trochu (présidente du Mouvement conservateur, anciennement Sens commun), dans les Yvelines. 

Dans la 14ème circonscription du Rhône, l'investiture du policier, syndicaliste et youtubeur Bruno Attal devait répondre à celle de Taha Bouhafs par la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES). Si ce dernier a renoncé à son investiture, peu avant que soient rendus publics des signalements à son encontre auprès de la cellule de suivi contre les violences sexistes et sexuelles de La France insoumise, Bruno Attal sera bien le candidat de Reconquête dans la circonscription de Vénissieux.

Parmi les vice-présidents de Reconquête, le député européen, Nicolas Bay, ainsi que Marion Maréchal, ne devraient pas être candidats. Guillaume Peltier, élu en 2017 sous l'étiquette Les Républicains, hésiterait lui aussi à briguer sa propre succession dans la 2ème circonscription du Loir-et-Cher. Le président de "Génération Z" et porte-parole de Reconquête, Stanislas Rigault, est en revanche candidat dans la 2ème circonscription de Vaucluse.