Image

60 ans du Traité de l'Elysée, en direct sur LCP : un anniversaire pour célébrer l'amitié franco-allemande

Actualité
par Léonard DERMARKARIAN, le Vendredi 20 janvier 2023 à 14:10, mis à jour le Lundi 23 janvier 2023 à 10:12

Ce dimanche, 22 janvier, LCP vous propose de suivre en direct et en intégralité, à partir de 10 heures, la journée de célébrations du soixantième anniversaire du Traité de l’Élysée à Paris. Au cours de cette journée dédiée à l'amitié franco-allemande, le Président français et le Chancelier allemand, ainsi que la présidente de l'Assemblée nationale et la présidente du Bundestag, prononceront notamment des allocutions à la Sorbonne.  

Le 22 janvier 1963, la France et l'Allemagne consacraient par la signature du Traité de l’Élysée leur réconciliation et engageaient dans une perspective européenne de nouvelles coopérations entre les deux États.

Soixante ans plus tard, dimanche 22 janvier à Paris, le Président de la République française, Emmanuel Macron, et le Chancelier allemand, Olaf Scholz, ainsi que la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, et son homologue du Bundestag, Bärbel Bas, célèbreront l'anniversaire de cet événement. 

L'événement, retransmis en direct et en exclusivité par LCP, se déroulera en deux parties :

  • Le matin, de 10h à 12h30, les présidentes de l'Assemblée nationale et du Bundestag ouvriront les célébrations au Panthéon, par un hommage à Simone Veil. Puis, Yaël Braun-Pivet et Bärbel Bas, ainsi qu'Emmanuel Macron et Olaf Scholz, prononceront une série d'allocutions à la Sorbonne, où le Président français a exposé sa vision de l'Europe en 2017.
  • L'après-midi, de 14h à 18h30, l'Assemblée nationale sera le coeur des célébrations. D'abord, par la tenue inédite d'une assemblée parlementaire franco-allemande dans l'hémicycle du Palais-Bourbon qui se conclura par une déclaration commune des deux Assemblées ; puis, par un échange entre les présidentes de l'Assemblée nationale et du Bundestag avec des jeunes des deux pays. 

Le Traité de l’Élysée : de vainqueur-vaincu à l'amitié franco-allemande

Après trois guerres en moins d'un siècle, entre 1870 et 1945, la signature par la France et l'Allemagne du Traité de l’Élysée (disponible ici), le 22 janvier 1963, scelle la réconciliation entre les deux pays ouvre la voie à des coopérations renforcées en matière de défense, d'affaires étrangères, de culture et de jeunesse.

Le rôle des liens personnels entre Charles de Gaulle, ancien chef de la France libre devenu Président de la République française, et Konrad Adenauer, ancien opposant au nazisme devenu Chancelier de l'Allemagne de l'Ouest après la guerre, fut décisif pour matérialiser la réconciliation franco-allemande.

Un renforcement de la coopération entre les deux pays constitue une étape indispensable sur la voie de l’Europe unie, qui est le but des deux peuples. Déclaration commune de Charles de Gaulle et Konrad Adenauer après la signature du traité de l’Élysée, le 22 janvier 1963

Parmi les réalisations emblématiques de cette coopération figure notamment l'Office franco-allemand de la jeunesse, qui a permis à près de dix millions de jeunes Français et Allemands d'effectuer des voyages culturels depuis 1963. Le lancement de la chaîne télévisée Arte en 1992, après avoir été soutenue par François Mitterrand et Helmut Kohl à partir du milieu des années 1980, constitue une autre coopération franco-allemande marquante.

Face aux crises, la nécessité proclamée de renforcer le moteur franco-allemand

Parce que "le contexte politique dans lequel s’inscrit la relation franco-allemande a fortement évolué" depuis la signature du Traité en 1963, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont souhaité, pour son 55ème anniversaire en 2018, relancer et approfondir la relation franco-allemande. Un an plus tard, en 2019, est signé le Traité d'Aix-la-Chapelle qui vise notamment à favoriser l'établissement de positions de politique étrangère communes.

Si acteurs français et allemands s'accordent sur la nécessité vitale du lien franco-allemand, l'évolution politique et économique, ainsi que les priorités du moment, peuvent parfois conduire les deux pays à afficher leurs désaccords. Le Brexit, la fin de l'ère Merkel, le "changement d'époque" géopolitique (essor de la Chine, guerre en Ukraine, sanctions contre la Russie) sont autant de paramètres qui ont affecté la relation entre Paris et Berlin.

Ces évolutions n'entament cependant pas les fondements de la relation franco-allemande et n'empêchent pas la poursuite d'initiatives communes, comme l'a reflété un déplacement conjoint des ministres des Affaires étrangères des deux pays en Éthiopie, il y a quelques jours.

Une journée d'anniversaire pour "bâtir l'Europe de demain"

C'est dans ce contexte que se tiendra le soixantième anniversaire du Traité de l’Élysée dimanche. Ces commémorations constituent une première étape symbolique depuis les dernières commémorations emblématiques du 55ème et du 50ème anniversaire du Traité.

Symbole du renforcement de la coopération parlementaire entre la France et l'Allemagne, débutée lors du 40ème anniversaire du Traité en 2003, députés français et allemands tiendront séance dimanche après-midi, avec une expression de chacun des groupes, puis la proclamation d'une déclaration commune par les présidentes de l'Assemblée nationale et du Bundestag.

Dans un avant-propos récemment publié, la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, salue le travail de cette assemblée parlementaire franco-allemande : un "organe de coopération unique" créé en 2018, qui s'est réuni plus de dix fois depuis sa création, afin de "veiller à l’application du Traité de l’Élysée du 22 janvier 1963, du Traité d’Aix-la-Chapelle du 22 janvier 2019, ainsi qu’à la mise en œuvre et à l’évaluation des projets qui en découlent."

Nos relations parlementaires se sont institutionnalisées, nos méthodes de travail se sont rapprochées, nos positions ont convergé. [...] Nombre des grands chantiers du futur sont d’abord franco-allemands. Nous les mènerons ensemble ! Yaël Braun-Pivet, Présidente de l'Assemblée nationale

La journée sera clôturée par des échanges entre les présidentes de l'Assemblée nationale et du Bundestag et la jeunesse française et allemande. De 1963 à 2023, de la Guerre froide à un monde multipolaire marqué par le retour de la guerre en Europe, une constante demeure dans le couple franco-allemand : le rôle de la jeunesse, appelée, dès la signature du Traité, "à jouer un rôle déterminant dans la consolidation de l’amitié franco-allemande".

 

Voir aussi : communiqué de presse de LCP et détail du programme du dimanche 22 janvier 2023.