Image
Galerie des fêtes de l'hôtel de Lassay

Opération "Portes ouvertes toute l'année à l'Assemblée"

Actualité
par Hortense de Montalivet, le Mercredi 26 octobre 2022 à 14:59, mis à jour le Jeudi 27 octobre 2022 à 18:59

L'Assemblée nationale veut s'ouvrir davantage aux Français. Sous l'impulsion de la présidente de l'institution, Yaël Braun-Pivet, il est désormais possible de planifier directement une visite individuelle via le site Internet du Palais-Bourbon. 

Palais de la République, l'Assemblée nationale est aussi la maison des citoyens. C'est l'esprit dans lequel Yaël Braun-Pivet a décidé d'ouvrir davantage les portes de l'institution qu'elle préside, "avec l’idée que chacun doit pouvoir venir,
au moins une fois dans sa vie, là où débattent les députés de la Nation
", indique la présidence de l'Assemblée. L'occasion de voir ce qu’il y a derrière la colonnade du Palais-Bourbon, d'entrer dans l’hémicycle, de visiter la bibliothèque qui arbore les peintures de Delacroix et de mieux connaître le fonctionnement du lieu qui abrite la représentation nationale.

Et désormais, tout cela est possible plus facilement. Au-delà des visites de groupes organisées par l'intermédiaire des députés, chacun peut désormais programmer sa visite de façon individuelle, en semaine ou le week-end, en s'inscrivant directement sur le site de l'Assemblée, dans la limite de cinq personnes par réservation.

Gratuite, la visite peut se faire de façon audio-guidée ou bien pour les groupes à l'aide des explications d'un fonctionnaire de l'Assemblée. Il suffit de s'inscrire via  ce lien et de choisir son créneau. Tous les visiteurs doivent communiquer à l'avance leur identité et présenter un justificatif sur place. Attention, les photocopies ne sont pas acceptées et aucun retard n'est admis.

Rendre plus accessible l'intérieur du "château fort"

"Le bâtiment de l'Assemblée ressemble un peu à un château fort, avec ses murs opaques, protégés, sans grande fenêtre. Le défi est d'arriver à ouvrir en grand ses portes aux Français", explique Yaël Braun-Pivet. 

"Mon objectif est clair: accueillir un million de visiteurs par an d'ici la fin de la mandature."

40.000 créneaux de visite supplémentaires ont donc été ouverts. Outre les visites individuelles, les groupes et classes pourront ainsi obtenir plus rapidement la possibilité de découvrir l'institution. "Mon objectif est clair: accueillir un million de visiteurs par an d'ici la fin de la mandature". D'ici cinq ans donc.

Depuis une décision datant de 2018, la séance des Questions au gouvernement (les QAG) est elle aussi ouverte au public. Dans un cadre plus restreint toutefois en raison du nombre de places limitées : seules les dix premières personnes qui se sont inscrites en ligne au moins trois jours avant une séance et dont l'identité a été contrôlée peuvent y assister. Ce nombre est porté à trente pour les autres séances, dans les mêmes conditions d’inscription.