Ça vous regarde - Abstention record : quels remèdes ?

EMISSION
duration
1 heure
66,7 % : c'est le chiffre de l'abstention lors du 1er tour des élections régionales et départementales de juin 2021. Ce score, vertigineux, interpelle, tant il symbolise la désaffection massive des électeurs : 2 Français sur 3 ne sont pas allés aux urnes. Le RN, grand favori des sondages dans plusieurs régions, en a largement pâti, et cette abstention a favorisé la « prime aux sortants », à savoir l'avantage des actuels présidents de région. La jeunesse et Les classes populaires ont massivement fui les bureaux de vote. Faciliter le vote est-il le moyen de combattre l'abstention ? La boîte à outil technique ne masque-t-elle pas un divorce plus profond ? Quelle est la responsabilité des médias dans cette désaffection ?

Invités :
- Grand invité : Jean-Christophe Cambadélis, ancien premier secrétaire du Parti Socialiste
- Roland Cayrol, politologue
- Paloma Moritz, journaliste, fondatrice de Mieux Voter et membre de Démocratie Ouverte
- Marie-Christine Verdier-Jouclas, députée LREM du Tarn

LE GRAND ENTRETIEN/ Jean-Christophe Cambadélis : Régionales, le PS fait-il de la figuration ?

Le Parti socialiste a réalisé de bons scores lors du 1er tour des régionales, en tirant avantage de ses présidents sortants, comme en Bretagne, en Occitanie, en Bourgogne-Franche Comté ou encore en Aquitaine. Dans la continuité des municipales de 2020, EELV s'est implanté dans plusieurs régions, devenant le premier parti à gauche en Île de France, en Auvergne-Rhône-Alpes ou dans les Pays de la Loire, devançant le PS. Dans ces régions, le PS s'est donc rangé derrière le parti écologiste pour le second tour. Alors qu'avant le premier tour les socialistes s'étaient déjà effacés derrière EELV, en Paca et dans les Hauts-de-France, comment Jean-Christophe Cambadélis, ancien Premier secrétaire du PS voit-il ces nouvelles alliances ?

Invité :
- Grand invité : Jean-Christophe Cambadélis, ancien premier secrétaire du Parti Socialiste

LE DECRYPTAGE/ Barkhane : quelle stratégie demain au Sahel ?

Le Président, Emmanuel Macron, a annoncé le 10 juin dernier le désengagement progressif des forces armées françaises au Sahel. 5 100 soldats sont aujourd'hui déployés sur le terrain dans le cadre de l'opération Barkhane pour lutter contre les groupes armés terroristes. Quel bilan tirer de ces huit années d'intervention ? Quel cadre adopter pour la poursuite de cet engagement ? Une coopération à l'échelle régionale, européenne ou internationale est-elle viable ?

Invités :
- Jean Vincent Mbaye, député LREM du Val-de-Marne
- Vincent Hugeux, journaliste indépendant, spécialiste de l'Afrique

Ça vous regarde, votre rendez-vous quotidien qui prend le pouls de la société : un débat, animé par Myriam Encaoua, en prise directe avec l'actualité politique, parlementaire, sociale ou économique.
Un carrefour d'opinions où ministres, députés, élus locaux, experts et personnalités de la société civile font entendre leur voix.

Abonnez-vous à la chaîne YouTube LCP : https://bit.ly/2XGSAH5

Suivez-nous sur les réseaux !

Twitter : https://twitter.com/lcp
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/LCP
Instagram : https://www.instagram.com/lcp_an/

Retrouvez nous sur notre site : https://www.lcp.fr/

#LCP #CaVousRegarde