Image
Photo d'illustration (Hans Lucas via AFP)

Législatives partielles : la droite gagne un siège sur LaREM

Actualité
le Lundi 28 septembre 2020 à 13:09

Ce dimanche s'est tenu le deuxième tour de six élections législatives partielles, cinq en métropole et une dans l'île de la Réunion. Dans les Yvelines, Les Républicains se sont imposés dans l'ancienne circonscription détenue par La République en Marche. Les cinq autres élections ont vu confirmer la couleur politique des députés partants.

L'essentiel

  • Des élections législatives partielles ont eu lieu ce dimanche en Seine-Maritime, à la Réunion, dans le Haut-Rhin, les Yvelines, le Maine-et-Loire et le Val-de-Marne.
  • La participation électorale a été particulièrement faible, oscillant entre 17 et 18%, tombant même à 10,96% dans la 9e circonscription du Val-de-Marne.
  • La République en Marche n'avait plus de candidats en lice pour ce deuxième tour. Trois circonscriptions ont été remportées par Les Républicains, deux par le Parti socialiste et une par la candidate d'union de la gauche à la Réunion qui devrait siéger avec les communistes.

11e circonscription des Yvelines

Seule circonscription en jeu aux mains de la majorité présidentielle, celle-ci a été conquise par la droite. Le candidat Les Républicains Philippe Benassaya a obtenu 57,63% des voix. Il faisait face à la candidate "Génération.s" Sandrine Grandgambe qui a elle rassemblé 42,37% des voix.

Le candidat LaREM Pierre Luce n'a lui pas franchi le premier tour. Pour ce deuxième tour, la participation s'est élevée à 15,3%.

9e circonscription du Val-de-Marne

Isabelle Santiago, héritière de l'ancien député Luc Carvounas (PS), s'est imposée avec 57,8% des voix contre Sandra Régol (42,2%) qui défendait les couleurs d'Europe Écologie-Les Verts. Luc Carvounas a quitté l'Assemblée nationale après avoir été élu une nouvelle fois maire d'Alfortville.

La participation y a été la plus faible de toutes les élections législatives partielles avec 10,96%.

1re circonscription du Haut-Rhin

Au député Les Républicains Éric Straumann va succéder un autre député LR, Yves Hemedinger, qui l'emporte avec 63,67 % des voix contre le candidat écologiste Frédéric Hilbert qui totalise 36,33% des voix. La droite partait en favori, elle confirme son ancrage en Alsace.

La participation, faible ici aussi, n'a été que de 18,92%. Pour rappel, la suppléante de l'ex député Éric Straumann, devenu maire de Colmar, est entrée au gouvernement en tant que ministre déléguée à l’Insertion.

5e circonscription de Seine-Maritime

Le candidat PS Gérard Leseul remporte l'élection législative partielle avec 71,61% des voix contre 28,39% des voix pour Jean-Cyril Montier (RN). La circonscription occupée précédemment par le socialiste Christophe Bouillon reste donc à gauche.

La participation, très faible, s'élève à seulement 17,75%. L'ancien député PS Christophe Bouillon a été élu à la mairie de Barentin (Seine-Maritime) en juin dernier.

3e circonscription du Maine-et-Loire

La candidate Anne-Laure Blin (LR), ex-attachée parlementaire du député sortant Jean-Charles Taugourdeau, s'impose au deuxième tour avec 61,14% des voix contre 38,86% des voix pour Daphnée Raveneau (EELV) qui bénéficiait également du soutien d'autres partis de gauche.

La participation est restée faible, avec seulement 17,78% des électeurs qui se sont déplacés aux urnes.

2e circonscription de la Réunion

La candidate d'union de la gauche Karine Lebon remporte l'élection législative partielle avec 71,96% des voix contre 28,04% pour Audrey Fontaine (divers droite), selon les résultats provisoires de la préfecture de la Réunion.

Elle succède à Huguette Bello, élue maire de la ville de Saint-Paul en juin dernier. Karine Lebon devrait siéger avec le groupe communiste à l'Assemblée nationale (GDR), comme Huguette Bello avant elle.

Au premier tour la candidate Karine Lebon avait obtenu 52,15% des voix, mais elle n'avait pu être élue du fait d'une participation trop faible. Celle-ci est en légère hausse pour le second tour avec 18,88% contre 15,15% dimanche dernier.