Video Url
Image

Ça vous regarde - Commémorer Napoléon sans le célébrer : pari réussi pour Macron ?

EMISSION
duration
1 heure
Ce mercredi 5 mai, Emmanuel Macron commémore à l'Institut de France le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte, qui s'est éteint sur l'île de Sainte-Hélène en 1821.
Personnage historique préféré des Français, on lui doit de nombreuses réformes et institutions toujours en place de nos jours comme le code civil, les préfectures, le Conseil d'État, ou encore le baccalauréat. Toutefois, son mythe est aujourd'hui au coeur de nombreuses controverses. Vivement décrié pour avoir rétabli l'esclavage, conduit des campagnes militaires lourdes en pertes humaines et replacé la femme sous l'autorité de son mari, son héritage est remis en cause. La légende noire est-elle en train d'occulter la légende dorée ?
La droite loue sa figure de chef qui a su redonner sa grandeur à la France tandis que la gauche fustige sa propagande et souligne son autoritarisme. Commémorer sans célébrer, est-ce le bon équilibre adopté par le chef de l'Etat pour cet hommage ?

Invités :
- Jean-Dominique Merchet, journaliste défense à l'Opinion
- Jean Tulard, historien, membre de l'Institut
- Claude Ribbe, écrivain

LE GRAND ENTRETIEN / Jean-Dominique Merchet : Monsieur « secret défense »

En moins d'un an, la France essuie son deuxième revers politique et militaire dans la région après le coup d'État contre Ibrahim Boubacar Keita, au Mali en aout 2020. Idriss Déby, président du Tchad est décédé le 20 avril 2021 lors de combats face à des rebelles tchadiens. Il était l'un des grands alliés des Français dans l'Opération Barkhane. La France a-t-elle raison de maintenir ses opérations au Sahel ?
Dans le même temps, une tribune signée par « une vingtaine de généraux, une centaine de hauts gradés et plus d'un millier d'autres militaires » dans Valeurs Actuelles dénonce le délitement du pays et la crainte d'un embrasement. Jean-Dominique Merchet rappelle que dans une démocratie l'armée ne passe pas outre la légitimité des dirigeants élus, et se garde bien d'intervenir : l'armée se doit d'être muette pour protéger la démocratie.

Invité :
- Jean-Dominique Merchet, journaliste défense à l'Opinion

LE DECRYPTAGE / Légalisation du cannabis : la fin des dealers ?

Les députés LREM du Loiret et de Moselle, Caroline Janvier et Ludovic Mendes, ont rendu ce mercredi 5 mai leurs conclusions sur le cannabis récréatif. Ils proposent une légalisation régulée afin que l'Etat puisse reprendre le contrôle de la situation face à l'échec des politiques publiques actuelles. Si la France est le pays d'Europe où la consommation de cannabis est la plus élevée avec près d'un million de fumeurs réguliers, l'hexagone reste le troisième pays européen le moins répressif. La légalisation est-elle alors la solution ?

Invités :
- Caroline Janvier, députée LREM de Loiret
- William Lowenstein, addictologue, président de SOS Addictions

Ça vous regarde, votre rendez-vous quotidien qui prend le pouls de la société : un débat, animé par Myriam Encaoua, en prise directe avec l'actualité politique, parlementaire, sociale ou économique.
Un carrefour d'opinions où ministres, députés, élus locaux, experts et personnalités de la société civile font entendre leur voix.

Abonnez-vous à la chaîne YouTube LCP : https://bit.ly/2XGSAH5

Suivez-nous sur les réseaux !

Twitter : https://twitter.com/lcp
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/LCP
Instagram : https://www.instagram.com/lcp_an/

Retrouvez nous sur notre site : https://www.lcp.fr/

#LCP #CaVousRegarde