Ça vous regarde - IVG : faut-il renforcer le droit à l'avortement ?

EMISSION
duration
1 heure
Arraché de haute-lutte ! Alors que l'Elysée s'opposait fermement à ce que ce texte ait le droit de citer à l'Assemblée, les élus de la majorité LREM ont obtenu que l'allongement du délai d'IVG soit débattu dans l'hémicycle.
Lundi 29 novembre les députés - pas si godillots - de Christophe Castaner risquent bien d'acter cette réforme : le délai d'interruption volontaire de grossesse passerait alors de 12 à 14 semaines. Le président Macron s'y oppose mais a toutefois affirmé qu'il respecterait "la liberté des parlementaires", de peur de s'attirer leur colère.

Invités :
Grand témoin : Roselyne Febvre, chef du service politique de France 24
Aurore Bergé, député LREM des Yvelines
Pascal Brindeau, député UDI du Loir-et-Cher
Ghada Hatem, gynécologue obstétricienne, fondatrice de la Maison des femmes à Saint-Denis

LE GRAND ENTRETIEN/ Roselyne Febvre : son combat pour sortir son fils de la drogue

Grand témoin : Roselyne Febvre, chef du service politique de France 24, auteur du livre "Les battements de coeur du colibri" (éditions du Rocher)
Mère d'un jeune adulte toxicomane, Roselyne Febvre raconte ce drame qui touche sa famille depuis cinq ans dans son livre intitulé "Les battements de coeur du colibri" paru en octobre 2021. Vers l'âge de quinze ans, son fils, présentée sous le pseudonyme d'Arthur dans le récit, commence à goûter à la drogue. Roselyne tentera toutes les stratégies possibles pour l'en dissuader, allant même jusqu'à fumer un "pétard" avec lui. Mais la mère n'est pas parvenue à enrayer la mécanique de la dépendance. En 2016, alors qu'il rompt avec sa copine de l'époque, Arthur ingurgite un cocktail de drogues mêlant champignons, MDMA et autres substances psychotropes. Cette fois, il n'y échappera pas et sera sujet à une bouffée délirante aiguë. Hospitalisé pour la première fois à la clinique Sainte Anne, il connaîtra une descente aux enfers interminable qui durera près de cinq ans. Roselyne décrit la manière dont elle a dû apprivoiser l'univers plus que froid des hôpitaux psychiatriques. Au total, les médecins lui donneront cinq diagnostics différents, passant de la bipolarité à la schizophrénie.
Elle pensera à se tourner vers des cliniques spécialisées ou des associations de curés. Tout au long de ce récit, le lecteur y voit une mère plongée dans sa culpabilité, son impuissance et sa solitude extrême, qui pensera parfois à abandonner.
Mais elle restera toujours près de son fils, espérant à chaque crise que ce sera la dernière. Mais il rechutera, souvent. Et ils se relèveront, ensemble.
Le combat de cette mère qui voit son enfant sombrer dans la drogue pour tenter de le sauver a été rude et n'est pas terminé.
Comment le gouvernement peut-il faire pour prévenir de telles situations ? La légalisation du cannabis peut-elle s'élever au rang de solution ?

LES AFFRANCHIS
Camille Saféris, comédien
Thibault Hénocque, journaliste à LCP
Vincent Hugeux, journaliste et écrivain, ancien grand reporter, professeur à Sciences Po.