État de santé - Perte de l'odorat, un trouble sous-estimé

MAGAZINE
duration
26 minutes
L'anosmie, ce mot était encore inconnu il y a un an et demi. Mais le Covid-19 a mis en lumière ce trouble dont souffrent désormais de nombreux Français, parfois, plusieurs mois après la maladie. Face à d'autres symptômes ou handicaps, l'anosmie peut sembler anecdotique. Pourtant, perdre le parfum de l'être aimé, l'odeur de son enfant, l'exhalaison d'un jardin au printemps, ou même les effluves alarmantes d'un plat oublié dans le four, n'est pas anodin.
Au-delà du Covid-19, les causes de cette pathologie sont multiples. Elle peut intervenir dès la naissance, dans le cas d'une anosmie congénitale, ou après un traumatisme crânien par exemple. Pour ces personnes sans espoir de guérison, la situation actuelle pourrait être une opportunité car elle fait avancer la recherche. Alors, pourquoi ce sens est-il si essentiel ? Et comment pouvons-nous le recouvrer ? Nous poserons ces questions à notre invité Hirac Gurden, chercheur en neurosciences spécialiste de l'olfaction.

La santé figure au premier rang des préoccupations des Français et au coeur de tous les grands débats politiques et sociétaux.

L'organisation des soins, le service public hospitalier, mais aussi le mal de dos, les allergies, la bioéthique ou encore la nutrition... Sur LCP, Elizabeth Martichoux explore chaque mois un thème de santé publique.

Entre reportages, interviews de professionnels de santé, de personnalités politiques mais aussi de patients, ce rendez-vous aborde tous les maux d'une problématique de santé, ses enjeux, les avancées et les nouveaux défis pour mieux vivre demain !

Diffusions sur LCP TNT

Diffusions sur LCP 100%