L'habit ne fait pas le politique - Najat Vallaud-Belkacem remonte les bretelles

PROGRAMME COURT
duration
2 minutes
En 2015, Najat Vallaud-Belkacem a été la victime du sexisme de Jean-Paul Brighelli. Délégué national à l'instruction publique de `Debout la France' de Nicolas Dupont-Aignan, ce dernier voit dans le soutien-gorge de la ministre un « écran de fumée pour faire oublier la faiblesse de ses propos sur l'éducation ». Il se trouve que Mr Brighelli avait en fait confondu un débardeur en dentelles à une bretelle de soutien-gorge !