Motion de censure : ce qu'Elisabeth Borne compte répondre à la Nupes

Actualité
par Brigitte BoucherLCP.fr, le Lundi 11 juillet 2022 à 13:13, mis à jour le Lundi 11 juillet 2022 à 13:39

La Première ministre répondra, lundi après-midi dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, à la présidente du groupe LFI, Mathilde Panot, qui défendra la motion de censure déposée par les députés de gauche. Selon son entourage, Elisabeth Borne estime notamment qu'il faut "arrêter de perdre du temps dans les postures". 

"Nous avons besoin d'un gouvernement qui agisse et non qui soit empêché." C'est, selon son entourage, le message que devrait faire passer la Première ministre cet après-midi dans l'hémicycle. Elisabeth Borne, qui souhaite "arrêter de perdre du temps dans les postures", devrait répondre pendant une quinzaine de minutes à la présidente du groupe LFI, Mathilde Panot, qui défendra la motion de censure déposée par les groupes de la Nupes à l’Assemblée nationale.

La Première ministre, qui se dit "déterminée et combative", appellera les députés à "ne pas faire le choix du désordre, mais de la stabilité". Elle rappellera le contexte national et international, à commencer par la guerre en Ukraine et ses conséquences en matière énergétique et économiques.

Face au nombreux chantiers qui attendent le gouvernement, Elisabeth Borne compte aussi "renouveler son appel aux forces politiques de l'arc républicain pour bâtir des majorités d'idées", notamment sur le projet de loi relatif au pouvoir d'achat, dont l'examen a lieu cette semaine en commission. "La main est, et restera, tendue pour travailler ensemble au service des Français", affirme l'entourage de la cheffe du gouvernement.